top of page

Y a-t-il des effets secondaires après un soin énergétique?

Comme toute action visant à améliorer notre santé, celle-ci est vectrice de changement. Changements internes, changements de comportements, d'alimentation, de manière de voir le monde et d'état d'esprit.


Certes la plupart de ces niveaux ne semblent pas avoir d'incidence directe sur un bien-être ou un mal-être perçu à un instant T. Seulement à l'image d'une fine mécanique, le moindre rouage sur lequel nous agissons demande à l'ensemble du corps et de l'esprit de se réadapter.


C'est cet état d'équilibre sur les plans internes et externes que nous cherchons tous, la fameuse paix intérieure indépendante des conditions extérieures.


Loin de prétendre arriver à ce stade d'avancement spirituel, chacun agit à son niveau et avec les cartes qu'il possède en main pour faire au mieux et tendre petit à petit vers une vie qui lui corresponde.





Comment un soin peut-il avoir une incidence sur notre santé ?

Lorsque nous prenons un soin, nous sommes en quête d'un nouvel état d'équilibre interne qui nous corresponde mieux. Lorsque l'on reçoit un soin, c'est comme-ci nous recevions un boost ou un surplus d'énergie momentanée qui vise déférents objectifs : améliorer, fluidifier ou purifier l'ensemble. Donc sur le coup ou immédiatement après nous nous sentons mieux, légers et flottants.


Seulement dans les jours qui viennent, le corps va poursuivre le travail d'intégration. Comme lorsque l'on voyage, un temps est nécessaire pour s'accoutumer à la météo ainsi qu'à l'alimentation locale. Avec les soins, le corps à besoin du même temps d'imprégnation pour en assimiler le contenu.


Cela peut générer des désordres momentanés. Imaginez que vous souhaitiez ranger une chambre encombrée. Il faudra d'abord sortir les affaires gênantes ou qui ne sont plus d'actualité, les trier, les ranger et faire sortir l'excédent. C'est ce dont le corps s'occupe. Et avant de retrouver une chambre calme, ordonnée et rangée, on en passe par un moment de bazar, de flou artistique et d'encombrement avant que tout ne soit correctement évacué.


À travers cette métaphore, nous comprenons mieux que si un soin vient titiller un schéma de pensée, des maux de tête puissent s'en suivre. Que s'il agit sur le plan émotionnel, celles-ci aient envie de sortir prendre l'air, pour s'exprimer pleinement et à leur plein potentiel. Et que si celui-ci affecte le corps ou le système nerveux, on se sente momentanément gauche comme un adolescent ou que le corps se mette à trembler pour dissiper l'excédent de stress accumulé.





Seulement, la prudence reste de mise et il est important de garder le lien avec la personne vous ayant prodigué le soin en cas d'inconfort qui perdure. Il vous restera toujours la possibilité d'appeler un médecin. Car chaque corps de métier apporte un regard différent et souvent complémentaire.


Une approche énergétique répondra à une facette du problème, une autre approche à une seconde facette, etc. Jusqu'à ce que le problème trouve réponse à ses différentes facettes pour être solutionné à la source et qu'il ne gêne plus son propriétaire, à savoir vous.


Comment faciliter l'intégration d'un soin ?

Par les mêmes réponses que nos ancêtres avant nous. À savoir :

  • Se préparer en amont

  • Se reposer

  • Boire pour s'hydrater et éliminer les toxines libérées

  • Bouger pour aider à une bonne assimilation (marche, sport, taïchi, etc)

  • Laisser le corps éliminer par les voies naturelles (urine, transpiration, rôts, passage à la selle).

  • Et enfin lâcher-prise en ayant confiance que le corps saura retrouver son équilibre.

Bref, peut-être n'est-ce pas le moment propice pour aller faire un tour de fête foraine dans le grand huit...


Sauf si vous êtes joueurs, à vous de voir...


Alors curieux de recevoir un soin ?

Que ce soit pour vous ou votre habitat, la voie est ouverte.


En espérant que cet article vous apporte plus de clarté sur le sujet.

Au plaisir de vous lire.

T.

댓글


bottom of page