top of page

J'en ai pris pour dix ans... de thérapie.

Hum certains diront que lorsque l'on franchi cette porte, nous sommes condamnés à y rester pour toujours.


Soupçon de vérité ou réel besoin de société?


Prenons le temps de détricoter ensemble cette notion ainsi que ses petits travers.



Séance unique, court, moyen, long terme ?

Difficile parfois de s'y retrouver dans les multiples propositions qui nous entourent, ce que chacun a vécu dans notre entourage et comment transcender tout cela pour retrouver le sourire en toute circonstance.


Comme le dit Woody Allen dans l'un de ces films avec humour :

-"Je suis en thérapie..."

-"Et ça marche?"

-"Ça fait dix ans."


Il est évident que certains ont des humeurs ou des états qu'ils cultivent avec une sagesse mystérieuse, parfois dans des lieux saints, parfois dans des bars. Alors entre mélancolie lancinante et joies perpétuelles, où se situe-t-on ? Et surtout, tout a-t-il besoin d'être guéri ou soigné ?


Pas évident d'y voir clair lorsque notre société prône une forme de productivité empreinte de bonheurs perpétuels et de réussites sur tous les plans. À savoir : sportive, au travail, en famille, dans le couple, en tant que parents, en tant que personne. Le tout avec une hygiène et une santé de fer sans jamais une once de fatigue. Concept intéressant. Vous cochez toutes ces cases de la réussite ? Vite, écrivez un livre pour délivrer vos secrets, le monde a besoin de performance... ou juste de suivre le rythme naturel des choses.


Pour les plus réaliste d'entre nous, oui, chacun traverse parfois des périodes et des épisodes de basse énergie ou "low mood" (mauvaise humeur). C'est humain et cela fait pleinement partie de la vie. Seulement c'est lorsque cet état s'installe en nous que commencent à sonner les alarmes de l'entourage et nos alarmes internes. On s'ouvre alors à un nouveau monde. Celui du mal-être et de la thérapie.


Celles-ci ont pour but avec leurs procédés intrinsèques de nous aider à prendre soin d'un état, d'une psyché, de nos émotions pour que nous redevenions fonctionnels ou nous adaptions mieux. Seulement, la perspective est subtile.


S'agit-il de devenir fonctionnel pour servir une société ayant ses propres dysfonctions ou alors de devenir fonctionnel quant au respect de qui nous sommes en tant qu'être humain, de la vie et de ses lois ?


Délicat, à vous de trancher.




Comment trouver la thérapie ajustée à nos besoins de soin ?

Pas de recette miracle. Notre sensibilité, notre histoire et notre culture viennent nous aiguiller.


Il est important de remarquer que l'état actuel du monde suit un modèle orienté vers la productivité. Donc en entrant dans une forme ou une autre de thérapie, il est important de savoir vers quoi l'on veut tendre, ce à quoi l'on veut contribuer. À savoir tenir des journées à rallonge tout en gardant un moral d'acier et une ténacité à toute épreuve ou aller vers une vie plus adaptée à notre rythme interne.


Prenez deux minutes pour vous recentrer, à quelles aspirations profondes peut répondre un accompagnement thérapeutique ? Il y autant de réponses que d'êtres humains.


Dans les accompagnements possibles, on nous propose de prendre soin de nombreuses facettes de notre être avec chacune leurs spécificités et leurs valeurs. L'important au fond étant que nous nous y retrouvions.


Dans les accompagnements longs, le risque est de devenir dépendant de l'aspect thérapeutique. Tout comme un état de santé, une thérapie aide à passer d'un état de mal être vers un état neutre, puis vers un état de mieux-être et de veiller à son entretien.


Il s'agit alors pour la personne souhaitant être accompagnée de savoir si elle souhaite "externaliser" ce traitement en s'associant l'aide de quelqu'un dans un contrat à durée indéterminée, sorte de CDI thérapeutique. Ou alors si elle souhaite s'outiller et s'équiper pour apprendre pas à pas à faire face par elle même aux situations, aux aléas et cette petite touche d'adversité qui fait le croustillant de la vie.


Les choix sont ouverts. À chacun sa manière de gérer.


Pour détecter la voie de sortie de cette traversée, il nous est possible d'observer que la fréquence des soins reçus se réduit, que nos états émotionnels se stabilisent, que nous arrivons mieux à gérer nos états internes ainsi que nos vagues à l'âme. Petit à petit les même situations nous posent moins de problèmes et nous sentons que nous pouvons gérer ou faire face par nous même. Comme si la petite voix du thérapeute nous accompagnait désormais et faisait partie de nous.


Bref nous sentons que nous ayons appris à prendre soin de nous dans une certaine mesure.



Quels sont les signes qu'on reprend la route et les rênes ?

Petit à petit, sans trop savoir comment ni pourquoi, on retrouve une forme de légèreté, d'insouciance, de confiance en la vie. De nouvelles idées nous viennent, on sent que les dossiers du passé font moins irruptions dans nos esprits. Et de même les relations avec lesquelles nous étions en difficulté s'apaisent.


Ce sont autant de signes d'un retour à la vie, avec l'envie de se nourrir de choses bonnes pour la santé, l'âme et enfin de créer nos propres projets.


On passe aussi d'une personne qui nous aide dans une facette thérapeutique à des relations avec des professionnels nous aidant dans nos projets ou nous accompagnant pour résoudre des problèmes de manière constructive.


Les relations deviennent plus riches et fructueuses puis l'on se respecte et se fait respecter plus facilement en s'éloignant des situations et personnes à problèmes.


Bref, notre ancrage s'étoffe, nos épaules se renforcent, on reprend goût à la vie tout simplement. Avec ses joies, ses peines, ses moments de bonheur pur et ses souffrances. Le tout dans un équilibre digne des philosophes taoïstes et de la figure associé (yin-yang).




Besoin d'écoute et de soins pour mieux vous recentrer ?

Que ce soit pour vous ou vos projets, la voie est ouverte pour trouver l'écoute et les outils adéquats à leur mise en œuvre. Entre vous et votre vision de la vie, il n'y à qu'un pas. Je me ferais un plaisir de vous accompagner.


En espérant que cet article vous apporte plus de clarté sur le sujet.

Au plaisir de vous lire.

T.

Comments


bottom of page